Publié dans Histoires de pêche.

Perch Time 

Le froid s’installe doucement en Laponie Parisienne et les brochets se montrent plutôt timides en cette période de transition. Pour ne pas perdre notre temps à courir derrière un poisson fantôme, on s’adapte et on change de cible. Il est l’heure de s’occuper un peu du cas de dame zébrée !

Direction un petit étang connu pour sa jolie population de belles perches et pas la peine de sondeur, on sait exactement où elles se tiennent en ce moment, le plus dur sera de les faire réagir. Pas trop d’inquiétude de ce côté là, on a le SLIKK SHADD »3.75″. Le tant attendu shad de la firme BLACK FLAGG. En toute objectivité, c’est une vraie petite bombe et on vous en reparlera plus longuement dans un prochain article.  

Un SLIKK, une tête plombée FNSS FLIPPING STAND UP entre 5 et 9gr, et gooo « shacking » tout ça au fond d’une fosse de 5m.

2/3 lancés et premier contact…coupe nette à la touche ! Ok, on change de stratégie , on passe de « White Shad » à « Forage Shad »(gris/vert translucide à paillette), pour être plus discret à la descente, monté cette fois-ci sur un petit hameçon texan plombé de quelques grammes. Stratégie validée, puisque quelques lancés plus tard, gros « TOC » en décollant le leurre du fond. La première perche est dans l’épuisette, un peu moins de quarante centimètres. 

Loin d’être évident il aura fallu attendre plus d’une heure pour déclencher une deuxième touche. Celle-ci intervient juste avant que le leurre n’atteigne le fond. Une belle tape bien franche, si bien que je penses de suite à un brochet mais non, c’est exactement ce pour quoi nous nous sommes déplacés.

Une magnifique perche de plus de quarante, qui a littéralement engloutie mon SLIKK SHADD ! 

Elles sont là mais elles ne se laissent pas leurrer si facilement, encore quelques petits poissons et de nouveau une belle tape. Ça fait pas quarante mais pas loin et encore de superbes rondeurs de saison. 

De son côté Nath commence à trouver le temps long et elle décide donc de passer à la vitesse supérieure. Elle monte un SLIKK SHADD « Hot Pink Shad » et place au massacre ! 

On avait un créneau de 3 petites heures en fin de journée et il ne nous reste plus qu’une heure avant la tombée de la nuit. Elle refait un passage minutieux à l’endroit même où j’ai pris la plus belle de la session et enregistre enfin sa première touche de perche, car oui, entre-temps elle aura quand même fait bouger un beau brochet mais qui tapera timidement par deux fois son leurre, bien trop pour qu’elle le ferre correctement. Mais celle-ci elle ne la manquera pas et mettra à l’épuisette cette superbe perche. 

Bref au final, 15 minutes lui auront suffie pour rattraper le coup et comme à son habitude, certainement pas avec le dos de la cuillère ! 

Verdict : 42 et 43cm, oui monsieur !!! Elle n’en finit plus de m’épater, un pur régale. 

Un brochet viendra clôturer cette session en chipant du bout du bec mon SLIKK en surface, juste devant le float, histoire de finir sur un joli petit combat dans les herbiers et au passage me faire mentir au sujet de leur activité, ou plutôt de leur inactivité. Car au final, presque autant de touches de brochets que de perches, de quoi nous remotiver pour nos futurs sorties Pike Fishing. Terminé pour aujourd’hui, on attendra même pas la tombée de la nuit pour plier bagage, le froid aura raison de nous bien avant.

À très bientôt en Laponie Parisienne !    ​

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s